La Visite

Bien souvent le visiteur méconnaissant les coutumes et la langue d'un pays, se balade comme extérieur à la ville, effleurant des yeux les paysages, comme ivre d'une agréable légèreté. Mais l'intérieur des murs, des âmes, des mémoires lui restent inconnus.

Trois guides habitants francophones,
une danseuse portugaise formée à l’architecture et beaux arts; un plongeur des eaux profondes amoureux d’histoire; un littéraire et musicien épris de sciences politiques, auront le plaisir de vous accompagner.
Une rencontre avec ces paysages et personnages éternels avec qui nous partageons une profonde complicité. 
Ainsi plus qu'une simple visite, un voyage enivrant pour vous transmettre un souvenir vivant
La lumière de la ville contrastant avec les années sombres de la dictature, nous reviendrons sur les grandes décisions qui ont fait naitre un peuple, sur le devenir du Portugal dans l’histoire du monde. 
Enfin vers quel horizon d'espoir se porte cette singulière nostalgie, ancrée à ce bout de territoire soufflé par les vents atlantiques.

La Visite

Bien souvent le visiteur méconnaissant les coutumes et la langue d'un pays, se balade comme extérieur à la ville, effleurant des yeux les paysages, comme ivre d'une agréable légèreté. Mais l'intérieur des murs, des âmes, des mémoires lui reste inconnu.

Trois guides habitants francophones, une danseuse portugaise formée à l’architecture et beaux arts; un plongeur des eaux profondes amoureux d’histoire; un littéraire et musicien épris de sciences politiques ….. .auront le plaisir de vous accompagner.
Une rencontre avec ses paysages et personnages éternels avec qui nous partageons une profonde complicité. 
Ainsi plus qu'une simple visite, un voyage enivrant pour vous transmettre un souvenir vivant... 
La lumière de la ville contrastant avec les années sombres de la dictature, nous reviendrons sur les grandes décisions qui ont fait naitre un peuple, sur le devenir du Portugal dans l’histoire du monde
Enfin vers quel horizon d'espoir se porte cette singulière nostalgie, ancrée à ce bout de territoire soufflé par les vents atlantiques.


_3

Alfama et Mouraria, vision croisée. 

Alfama et la Mouraria, les deux versants du château, formant une même colline, un seul visage.  Elles vont de paire comme les deux faces de la lune. Elles forment une unité et en même temps s’opposent. Comme un aimant, elles s’attirent et se repoussent sans cesse. Elles se répondent, s’amusent, s’embrassent, s’aiment et se haïssent.

​L’une est bénie par le fleuve, colorée, pleine de malice à l’image de la naissance du miraculeux Saint António devant les pierres de l’imposante Cathédrale. Peuplée par les marins, les nobles et les varines.

L’autre lui tourne le dos et dans l'obscurité, glisse sur la place Martim Moniz, taillée par la dictature. Épargnée par les âges et l'autoritarisme, l’église de Nossa Senhora da Saúde, protectrice de ces lieux peuplés par les malheureux, exclus de la Reconquête.

 

Alfama et Mouraria, vision croisée. 

Alfama et la Mouraria, les deux versants du château, formant une même colline, un seul visage.  Elles vont de pair comme les deux faces de la lune. Elles forment une unité et en même temps s’opposent. Comme un aimant, elles s’attirent et se repoussent sans cesse. Elles se répondent, s’amusent, s’embrassent, s’aiment et se haïssent.

​L’une est bénie par le fleuve, colorée, pleine de malice à l’image de la naissance du miraculeux Saint António devant les pierres de l’imposante Cathédrale. Peuplée par les marins, les nobles et les varines.

L’autre lui tourne le dos et dans l’obscurité, glisse sur la place Martim Moniz, taillée par la dictature. Épargnée par les âges et l´autoritarisme, l’église de Nossa Senhora da Saúde, protectrice de ces lieux peuplés par les malheureux, exclus de la Reconquête.

Alfama, a acceuilli les heures glorieuses du commerce des grecs et des phéniciens, les forteresses et les théâtres romains, les voiles des grands navigateurs et l’opulence de poissons pris dans les filets du Tage. Un labyrinthe parfumé de fleur d’oranger. La paix des belvédères sur la mer de paille.

La Mouraria, a acceuilli ceux qui aimaient et voulaient Lisbonne mais dont Lisbonne ne voulait plus. Les maures vaincus, les juifs chassés, les chrétiens dégradés, les prostitués indigentes, les forçats déracinés se sont exilés dans ces ruelles insalubres. Reclus, tous purgeant leur faute dans l’anonymat, condamnés à entonner leurs péchés en resonnance avec les chaines des esclaves.

On ne peut comprendre l’une sans l’autre, leurs destins s’entrecroisent. Ces dernières années les grands évolutions de Lisbonne ayant concerné l’une avait preservé l’autre, mais pour combien de temps ? Les enjeux d’Alfama, victime de sa renommée, rattrape bientôt la Mouraria.

Le château des Maures, au milieu, n’est qu’un symbole de l’équilibre des ces forces contradictoires, le double visage complexe que ces deux quartiers incarnent.  

Tous les peuples anciens ont foulé les roches basaltiques de cette colline, ils se sont battus pour elle, ils y ont été vaincus. Mais la colline, elle, est restée. Elle résistera à la plus grande secousse de l’histoire de l’Europe. A l’heure où les grands changements actuels l’ébranlent une nouvelle fois, nous vous invitons, par cette visite, à déméler les méandres de son histoire et à profiter ensemble de la générosité de ses habitants. 

_1
_2
Lisbonne
img_c_

Informations

Informations

Téléphone :
+351 961199422

Téléphone :
+351 961199422

Téléphone :
+351 961199422

trip

Lisbonne Memoires.com 2019