Grâce aux révélations sur le Luanda Leaks du lanceur d’alerte Rui Pinto, nous découvrons en Angola tout un système de corruption mise en place par la famille dos Santos où le père Eduardo a régné de 1979 à 2017.

Après la crise de 2008 le Portugal est devenu le supermarché des riches Angolais.

Isabelle Dos Santos a 35 ans (en 2008) est la femme la plus riche d’Afrique. Son patrimoine s'élève à hauteur de 3 milliards de dollars. Un capital investit à tour de bras dans la télécommunication avec Nos, dans l’énergie avec Galp, dans la banque EuroBic, ainsi que des investissements dans l’immobilier. 

Le parcours d’Isabel Dos Santos ne nous éclaire en rien sur l'acquisition de son patrimoine.

Isabel dos Santos a étudié l'ingénierie au King’s College de Londres.  Elle a ouvert sa première entreprise en 1997, à l'âge de 24 ans à Luanda en Angola - un restaurant appelé Miami Beach.

Par la suite elle va siéger aux conseils d'administration de plusieurs sociétés en Angola et au Portugal et jouer un rôle déterminant dans les prises de décisions commerciales.

Le magazine Forbes en 2013 cite : Comment une femme de 40 ans qui a commencé avec un seul restaurant a-t-elle eu une si grande fortune ? 

Comment jusqu’à ce jour l’État portugais ou l’Europe n’ont pas prêté attention à ce que l’on peut estimer être un véritable pillage structurel. L'Angola, pays de 18 millions d’habitants, dont 70% vivent avec moins de 2€ par jour, doté des plus grandes réserves de diamants et de pétrole au monde, sort enfin de son long silence.

Libérer Rui Pinto.

A.L / L.L.

Source :

https://www.forbes.com/sites/kerryadolan/2013/01/23/isabel-dos-santos-daughter-of-angolas-president-is-africas-first-woman-billionaire/#22da141c4c83

Photo :

Mario Cruz/EPA