La présence des juifs sur le territoire portugais remonte au V siècle. Pour cela nous nous référons à une stèle antique, découverte à Mertola, dans la région de l'Alentejo datant de 482.

Durant l’occupation germanique, des textes s’accordent pour dire que de nombreux juifs ont durement été persécutés. « La persécution culmine lors du 17e Concile de Tolède en 694, où les juifs et les crypto-juifs demeurant dans le royaume, furent collectivement déclarés coupables de conspiration avec l’ennemi musulman, réduits à l’état d’esclaves, et répartis parmi des maîtres chrétiens qui devaient leurs inculquer l’évangile. » (histoire des juifs portugais Carsten L.Wilke)

Par la suite les juifs se sont accordés avec les nouveaux seigneurs de la péninsule ibérique, les musulmans.  
Cette alliance nous est révélée par le fait que les musulmans ont remis aux juifs le gouvernement de certaines villes prises aux chrétiens. Cela était dû à la tolérance musulmane envers les autres religions, qui a permis une relation tacite entre le Talmud et le Coran, seulement perturbée par des périodes d'intégrisme sunnite.  

C'est la reconquête chrétienne qui a mis fin au soi-disant «premier âge d'or» des juifs d'Espagne, qui ont été à nouveau et souvent victimes de persécutions, de calomnies ou même de massacres, également observés dans toute l'Europe médiévale. (Lire article, patrimoine juif à Lisbonne).

source :
http://questomjudaica.blogspot.com/2014/05/mertola.html

Photo : Campo Arqueológico de Mértola